Premier accroc pour la 2008 DKR et Loeb

Première étape et premier souci technique pour la 2008 DKR de Sébastien Loeb. En vue du prochain Dakar, Sebastien Loeb participe au Rallye du Maroc sur une 2008 DKR version 2015 afin d’engranger de l’expérience et se familiariser avec la 2008.

Alors qu’il était dans le rythme, après 300 km de course, l’Alsacien à été trahi par le turbo de son auto et à fini l’étape tirée par un camion de course.

Vers le kilomètres 300, on a eu une perte de puissance, un problème de turbo, raconte Loeb. On verra si ça a endommagé le moteur. On a ensuite poireauté trois heures au bord de la route avant qu’un camion nous prenne en remorque. On a connu nos plus grosses chaleurs de la journée: il nous tirait à 120 km/h et nous, juste derrière, on ne voyait rien dans la poussière!

C’est dommage, poursuit l’Alsacien, car on avait bien roulé. On était dans le rythme, sans prendre de risque. On voulait partir dans une meilleure position demain mardi (partis 13e lundi). On a découvert pas mal de choses. Mais voilà, c’est la mécanique! J’espère qu’on va pouvoir continuer car on est là pour apprendre en vue du Dakar.

La victoire du jour revient à Yazeed Al Rajhi (Toyota) devant Vladimir Vasilyev (Toyota) et Nasser Al Attiyah (Mini). L’autre peugeot engagé une 2008 DKR version 2016 et piloté par Carlos Sainz à terminé quatrième.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge