Parfois ça a du bon d’attendre !

 

Coupé 406, Bellisima!

 

Cela faisait 15 ans, 15 ans que le lion ne nous avait pas gratifiés d’un modèle digne de succéder aux 504 coupés et cabriolets. Il y aurait bien eu les superbes 505 coupés et cabriolets, mais la santé financière du lion étant catastrophique , le projet fut mis à la trappe .

TROUVEZ VOS PIECES PEUGEOT 406 AVEC NOTRE PARTENAIRE YAKAROULER.COM                 Disques de frein 406     Plaquettes de frein 406     Amortisseurs 406     Embrayage 406

Présenté en avant-première lors du mondial de l’automobile à Paris en octobre 1996, le coupé 406 suscite immédiatement le plébiscite du public. Il faut avouer qu’avec ces faux airs de Ferrari 456, le coupé 406 à tout pour plaire. À vrai dire, son papa n’est autre que PininFarina, vous savez le monsieur qui dessine les Ferrari cela explique peut-être cette ressemblance.

coupé 406

Unanimement félicité par la presse automobile, elle dira même du coupé 406 qu’elle une sorte de Ferrari à la française. Un style qui sera primé par plusieurs prix, dont le Coupé più Bello del Mondo 1997 au Triennale de Milan, Car Design Award 1997 au Salon Automobile de Turin et Plus Belle Voiture de l’Année 1998 au Festival automobile international.

Après quelques mois d’attente, le coupé 406 est enfin commercialisé en mars 97. Ce modèle permettra au lion de redorer son image dans le haut de gamme ternis ces dernières années par l’échec de la Peugeot 605.

Assemblée entièrement chez Pininfarina ( À Grugliasco pour l’assemblage et à San Giorgio Canavese pour la peinture, l’équipement intérieur et le mécanique) et non à Sochaux, son succès va rapidement dépasser les estimations de production faite par le lion.

 

Rapidement le succès

Initialement prévu pour une cadence 50 véhicules/jour, il faudra plus que doubler les cadences pour satisfaire les commandes.

Pour autant et malgré les nets progrès réalisés par la firme transalpine, la qualité des modèles reste inconstante ce qui contraint le constructeur sochalien à les contrôler avant d’en assurer la livraison.

A San Giorgio Canavese chez PininFarina

Chic, abordable, agréable à conduire et surtout superbe, tout était réuni pour que le coupé 406 connaisse le succès. Par souci de réduire les couts de production, elle reprendra beaucoup d’éléments techniques de la berline ( châssis, motorisation, train roulant). Dans le concert de louange qu’elle recevra, on reprochera (souvent) au coupé 406 de reprendre la planche de bord de la berline même si sur la version 2l on a rajouté du chrome sur les cadrans.

À sa commercialisation 3 motorisations étaient disponibles:

-Version 2 l de 135 ch

-Version V6 3l de 194 ch puis 210 ch en 2000

-Version V6 3l Pack de 194 ch puis 210 ch en 2000

De longueur équivalente à la berline, le coupé 406 offre pour un véhicule de cette catégorie deux vraies places à l’arrière et un coffre d’une grande capacité (390 dm3) qui lui permet d’embarquer assez de bagages pour partir en vacances… à plusieurs.

Avec la nouvelle calandre

Pour fêter le soixante-dixième anniversaire de la collaboration entre Peugeot et Pininfarina, le coupé 406 est décliné en version limitée et numérotée appelée Settant’anni. Cette version limitée du coupé 406 n’est autre qu’une version V6 pack sur laquelle on a greffé les jantes alu du concept car Nautilus créer par Pininfarina en 1997.

De plus, elle reçoit une teinte exclusive bleu hypérion à laquelle s’ajoute une sellerie de cuir blanc « Tibet ».

 

Peugeot ose le diesel

Le concept-car Nautilus. Ce sont ces jantes qui équiperont la 406 coupé Settant’anni

Les appuis-tête portent la griffe Pininfarina, et le pommeau, le soufflet de levier de vitesse, la poignée de frein sont ornés de cuir.

Logiquement après quatre années de commercialisation les ventes du coupé 406 s’essoufflent alors pour relancer ces ventes, le lion va commettre (pour les puristes) un sacrilège, celui de l’équipée d’une motorisation diesel (un 2.2l HDi de 136ch)

Ce choix osé va faire couler de l’encre dans la presse spécialisée. Pour autant cette motorisation va relancer ces ventes et donner des idées à d’autres constructeurs.

En 2001, le coupé 406 reçoit une nouvelle calandre inspirée de la Ferrari 612. En 2004 et avant de tirer sa révérence après une très belle carrière, le coupé 406 est proposé en une dernière et ultime série limitée à 2000 exemplaires l’Ultima Edizione.

Disponible avec toutes les motorisations elle se distingue avec un équipement pléthore ( une console centrale également garnie de cuir, pare-brise athermique, une installation acoustique JBL, d’un rétroviseur intérieur électrochrome, de rétroviseurs extérieurs à réglages mémorisés rabattables électriquement, d’un filtre à charbon actif anti-odeur et d’un système de verrouillage automatique des portes et du coffre en roulant.)

Dernier petit plus de cette série limitée, la présence d’une plaquette Ultima Edizione type alu et numéroté sur la planche de bord.

Avec près de 120 000 exemplaires produits, le coupé 406 restera comme l’un des plus succès succès du lion et un de mes modèles préférés.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge