East African Safari

 

East African SafariL’East African Safari course impitoyable.

 

Bien avant de remporter le Dakar avec ses célèbres 205 turbo 16 et 405 t16, le lion de Sochaux avait déjà par le passé démontré tout son savoir-faire en rallye raids. Même si à cette époque on ne parle pas encore de rallye-raids, Peugeot s’imposera plusieurs fois sur les pistes cassantes d’Afrique et plus particulièrement sur la terrible épreuve de l’East African Safari, un rallye cassant et impitoyable pour les machines.

L’East African Safari d’abord puis un peu plus tard le Rallye du Maroc et celui du Bandama participeront à façonner l’image de robustesse des modèles Peugeot sur le continent africain.

Mais quelle est donc la particularité de l’East African Safari? Cette épreuve est l’une des courses les plus difficiles, les plus dures qu’il existent au monde. Jugez vous-même: 80 participants pour une dizaine à l’arrivée. Cette course automobile qui se déroulait à son origine à travers l’Afrique coloniale anglaise est née en 1953 pour fêter le couronnement de la reine Elisabeth.

Pas moins de 6000 km sont à parcourir du Cap à Nairobi (en traversant le Kenya, la Tanzanie, l’Ouganda et le Tanganyika).

L’équipage Cliff-Nowicki qui remportera l’East African Safari en 1963. La première d’une longue série

L’East African Safari est plus cassant que le Paris-Dakar, composé pour la majorité de pistes défoncées, très caillouteuses et parfois devenu bourbiers lors de pluie tropicale.

L’aventure africaine de Peugeot à l’East African Safari débute à la fin des années 50 quand l’importateur kenyan de Peugeot Marshall Ltd engage à titre personnel des Peugeot 203 et 403 sans préparation spécifique . À la surprise générale, la 403 monte sur le podium dès 1958, une sacrée perf pour une voiture de série! En 1960 Marshall engage sur l’East African Safari la nouvelle lionne de Sochaux la Peugeot 404. Cette fois-ci, les sorciers kenyans de Marshall ne modifient que la hauteur de caisse.

L’année suivante (1961), la Peugeot 404 rafle les 1ere, 2e et 4e places de sa catégorie des moins de 2000 cm³. En 1962 toujours avec la 404, c’est à la première place du classement par équipe et à la seconde place du général que cette Peugeot 404 « made in Africa » termine.

Le meilleur est pour l’année 1963 quand la 404 de Cliff et Nowicki termine à la première place du classement général de l’East African Safari, la consécration pour Peugeot. En 1964, le parcours de l’East African Safari est modifié et recentré sur le Kenya et la Tanzanie, laissant l’Ouganda et le Tanganyika créer leurs propres épreuves que la 404 remportera également.

Mais ce qui forgera définitivement l’image du lion et de sa 404 en Afrique, ce sont les 3 victoires consécutives en 1966, 1967 et 1968 que remporteront Bert Shankland (66 et 67) et Nick Nowicki (68) à l’East African Safari. Preuve que cette course est terrible, sur l’épreuve de 1966 les hors délais passeront de quatre à dix heures, à cause des conditions climatiques dantesques.

En 1967 en plus de la victoire au général, tous les modèles de la maison de Sochaux termineront l’épreuve soit 12 voitures à l’arrivée, …chapeau!

La 204 terminera 1re de sa catégorie des moins de 1300 cm3 en 1968.

Les victoires à répétition de Marshall Ltd ne laisseront pas indifférent l’état major de Peugeot qui missionnera Jean Guichet (un ancien pilote) pour préparer un service course. La naissance de ce service course montre l’implication grandissante des constructeurs dans la course automobile et l’engouement du public pour ces épreuves.

Rapidement le service course de Peugeot choisira de s’aligner sur les pistes d’Afrique. En balance avec la Peugeot 304, la 504 est finalement préférée, car plus moderne. Des versions berline et coupé V6 participeront à l’East African Safari, au Bandama (Côte d’Ivoire) et au rallye du Maroc.

La peugeot 504 Ti

Au début de l’aventure et pour mener à bien ces campagnes africaines, Peugeot s’entoure de pilotes expérimentés, Timo Makinen, Hannu Mikole et Bernard Consten composent les premières équipes de pilotes.

En 1975, c’est l’apothéose avec le triplé Safari Rally, Rallye du Maroc et Bandama avec la Peugeot 504. Ce triplé ne sera pas le seul fait d’armes de Peugeot et de ses 504. En 1976, doublé Rallye du Maroc-Bandama, 1978 doublé Safari Rally et Bandama, sans oublier l’année 1974 avec une victoire au Bandama.

La Peugeot 504 V6.

Ces multiples victoires sur l’East African Safari et les autres rallyes forgeront définitivement la réputation de Peugeot et de ces 504 sur le continent africain et resteront pendant de nombreuses années comme des références de fiabilité.






 

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge