Les lionnes du tour de france

Pendant plus de trente ans, le constructeur de Sochaux sera un partenaire privilégié de la caravane du Tour de France. Des premières 203 fourgonnettes aux dernières 505, retour sur ces lionnes qui ont marqué l’histoire de la grande boucle.

peugeot 203 tour de france

Mais avant de devenir le partenaire exclusif de la grande boucle, l’histoire du lion débute sur les routes du Tour à l’été 1955 avec des Peugeot 203 spécialement conçues par le bureau d’étude du lion. Fabriqués à 14 exemplaires, ces 203 étaient sans toit ni portes, facilitant ainsi n’importe quelles interventions. Apprécié par la direction du Tour ces 203 « sans toit » resteront en service pendant plus d’une décennie.

203 tour de france

En 1956 ce sont au tour de deux cabriolets 403 de venir s’ajouter aux quatorze 203 déjà en service. Le partenariat s’accentuant au fil des ans c’est donc tout naturellement que Peugeot et le Tour rendent ce partenariat exclusif lors de l’édition de 1962. Ainsi, Peugeot devient l’unique fournisseur de véhicules officiels de la grande boucle, byebye les Renault Dauphine.

tourdefrance10

Pour marquer cet accord, Peugeot met à disposition les nouvelles 404 aux portes arrières découpées (pour faciliter l’intervention des mécaniciens) ainsi que deux modèles découvrables pour la direction du Tour. Les Peugeot 404 repoussent alors les 203 « sans toit » en seconde partie du peloton.

PeugeotTDF

Après de bons et loyaux services et des milliers kilomètre parcouru, les 203 sont remplacées par les toutes nouvelles 204, le lion profitera ainsi de l’édition 1966 pour assurer la promotion de son nouveau modèle. Ces Peugeot 204 étaient équipées de porte-vélos.

26.281

Le renouvèlement des modèles du lion utilisés sur le Tour de France se fera au rythme des nouveautés du constructeur sochalien. De fait, les 504 remplaceront les 404 à l’été 1969, des Peugeot 604 découvrables pour les directeurs de course en 1978 et enfin les 505 lors du Tour de 1980. Cependant, face à l’augmentation du peloton et des exigences financières trop élevées des organisateurs, le constructeur de Sochaux jettera l’éponge à la fin du Tour 1987.

peugeot 604 tour de france

L’année suivante les lionnes seront remplacées par des modèles venus de Turin, en l’occurrence Fiat.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge