La Peugeot 204, enfin une lionne accessible….

 

Avec la nouvelle Peugeot 204, le constructeur au lion va bousculer son image, celle d’un constructeur trop traditionnel, conservateur. On ne peut que constater que les productions du lion n’ont de cesse de monter en gamme donc en prix et en prestation.

L’évolution parle d’elle-même, 203, 403 puis 404. Cette évolution vers le haut- même si elle conforte la clientèle fidèle et acquise à la marque met de côté une clientèle (retraité, jeune ouvrier) qui n’ont pas les moyens de s’offrir une voiture de ce standing.

TROUVEZ VOS PIECES PEUGEOT 204 AVEC NOTRE PARTENAIRE YAKAROULER.COM
Disques de frein 204    Plaquettes de frein 204    Amortisseurs 204    Embrayage 204

C’est ainsi que naît de ce constat le projet D12, une petite voiture moyenne, qui se veut accessible (7500 francs), sans toutefois négliger la fiabilité -comme le sont les Peugeot- le confort et, bien sûr le style. Le cahier des charges est simple elle doit être peu couteuse à produire et doit séduire les classes moyennes à qui profitent les trentes glorieuses.

Et pour concevoir cette 204 il faudra huit ans, un délai plutôt inhabituel -pour la maison Peugeot pour mener à bien ce projet. L’aboutissement se concrétise le 22 avril 1965 lorsque la Peugeot 204 est présentée au Salon de Paris.

Si sa robe est classique, mais néanmoins élégante, la face avant est quant à elle originale avec ces deux larges optiques rectangulaires arrondis, intégrées dans une grille chromée.

Quant à la partie arrière, elle semble brutalement écourtée. Seul élément décoratif visible un jonc en inox cour parcours le tour de l’auto au-dessus de la ceinture de caisse. Un style conformiste que l’on doit à l’italien Pininfarina– choisi au détriment du projet bicorps innovant de Paul Bouvot mélange de break et de coupé avec hayon arrière.

 

Première Peugeot la plus vendue de France

La Peugeot 204 cache sous sa robe beaucoup d’innovation qui sont pour l’époque peu courante. Si la première innovation- la traction avant- n’est pas inédite, car déjà utilisé chez la concurrence, elle est pour le lion une première car, jusque-là le lion était très attaché au mode propulsion.

Par contre, la position du bloc moteur placé transversalement et incliné dans le but de gagner le maximum de place l’est. La liste des innovations ne s’arrête pas là, Peugeot conçoit pour un gain de poids et de coûts un motopropulseur en aluminium de plus, l’auto adopte un système de suspension à quatre roues indépendantes et dotées de freins à disques -disponible de série-. Une architecture technique qui sera reprise par les futurs modèles du lion.

Et puis ce concept qui se place entre la petite populaire et la grande, inaugure un nouveau segment celui de la voiture moyenne inférieure que l’on nomme aussi M1. De fait, on peut dire que c’est Peugeot qui a inventé la segment de la voiture moyenne inférieur.peugeot 204

Ces choix techniques qui ne sont pas dans la tradition du constructeur sochalien montrent le changement de culture de l’entreprise, des choix initiés par la jeune génération du bureau d’études de la Garenne. Des choix à contre- courant de ce qui se faisait habituellement, placera cette 204 en tête des ventes du marché français lors de l’année 1971 et 1972 – une première pour le lion-

Avec la Peugeot 204, prend ces concurrents à contre-pieds et devient un constructeur généraliste abandonnant pour le coup le mono modèle. Par ailleurs, le constructeur appuie sur l’accélérateur en déclinant sa 204 en break, coupé et cabriolet.

 

Plus petit moteur diesel du monde !

En 1966 le 204 berline s’enrichit d’une version luxe puis du break. Quant aux coupés et cabriolets, leurs arrivées sur le marché interviendront lors de l’année 1967. En cette année 67 la Peugeot 204 inaugurera les qualités de roulement du plus petit moteur diesel au monde en l’occurrence celui du moteur Indénor.

Au fil des ans la Peugeot 204 connaitra diverses évolutions, par exemple lors du millésime 1969 ou le pare-chocs reçoit une bande de caoutchouc noir. L’année suivante la puissance passe à 60 ch et l’auto est équipée de barres stabilisatrices avant et arrière ainsi qu’une colonne de direction de sécurité.

Puis le nouveau lion dit héraldique fait son apparition sur la calandre en 1972, de nouveaux feux arrière plus larges sont installés en 1973 et la calandre perd son chrome au profit de barrettes en plastique noir (1975).(voir photo ci-contre)

En 1975 et après neuf ans de carrière et près 1 604 296 exemplaires vendus la Peugeot 204 tire sa révérence.

You may also like...

1 Response

  1. meillier jean dit :

    peugeotiste fervent de longue date(404 204 104 305 405 406 et maintenant possesseur d’une 307hdi dont je suis entièrement satisfait; je suis totalement convaincu que PEUGEOT reste avec les firmes allemandes le meilleur constructeur automobile. ( en plus de ses moulins et divers outillages.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge