Magnifique Peugeot 504 Riviera

Après avoir mis sa griffe pour le style de la Peugeot 504 berline, et donné naissance en 1969 au magnifique coupé et cabriolet 504 qu’il produira également sur son site en Italie,  Pininfarina présente deux plus tard une superbe troisième déclinaison de la 504.

A l’aube où le monde automobile découvre par l’intermédiaire des Chevrolet Nomad et Aston Martin DB5 le concept « Break de Chasse », puis démocratisé par la Volvo P1800 ES, le carrossier Italien tente par le biais du concept 504 Riviera de s’engouffrer dans cette nouvelle mode et entraîner avec lui le constructeur de Sochaux. Présenté lors du Salon de Paris de septembre 1971, la 504 Riviera est une réussite esthétique au même niveau que les coupés et cabriolets. Le public est conquis.

Riviera 7

D’ailleurs voici ce que le magazine « L’Automobile » dira à propos de concept:

 » La renommée de Pininfarina n’est plus à faire et il n’est pas nécessaire de présenter ce carrossier à nos lecteurs. Nous lui devons le dessin de la berline 504 et la réalisation du coupé et du cabriolet du même type. Continuant avec cette firme, sur son stand trônait un break, certes plus élégant que celui du modèle de série, mais dont le prix de vente, si ce véhicule était vendu, serait sans doute très voisin de celui s‘une magnifique voiture de sport. En fait, pour ce carrossier, ce break baptisé  » Break Riviera  » est un exercice de style. Cette étude tend à prouver qu’il est possible de réaliser un véhicule relativement spacieux sans nuire à l’esthétique. Reprenant la structure du coupé 504 et sa mécanique, Pininfarina a doté ce modèle d’une importante surface vitrée, et la carrosserie conserve la partie avant d’origine avec la calandre et ses 4 phares rectangulaires. L’intérieur est traité avec soin et la forme des sièges doit assurer un maximum de confort. Une banquette arrière rabattable permet d’augmenter la surface de chargement, tandis que les poignées intérieures sont encastrées dans le panneau de porte. Des jantes en alliage léger complètent l’équipement de ce véhicule que l’on verrait difficilement destiné à un usage utilitaire « .

Riviera2

Pourtant réussir un « break de chasse » aussi réussi que les coupés et cabriolets n’était pas à l’origine un pari facile, et même osé pour sa réputation s’il avait été raté. Alors pour réussir ce pari audacieux Pininfarina reprend la base du coupé, ses lignes en y rajoutant un décroché à l’arrière du toit recevant une galerie intégrée. Ce coup de force réalisé à moindre frais pourra même laisser entrevoir un passage en production.

Néanmoins, Peugeot ne donnera pas de suite à ce concept estimant la 504 Riviera trop décalé. Pourtant, des rumeurs disent que la lion était tout près  de donner son feu vert pour un passage en série, un catalogue ayant été même imprimé. Que s’est-il passé? Encore un magnifique concept qui restera concept et cela est bien dommage.

Riviera1

Reste une question, mais qu’est devenu ce concept ? Depuis 1971 et sa présentation au Salon de Paris, la 504 Riviera à disparu de la circulation. Pourtant, il arrive parfois que ces concepts refassent surface lors de Salon soit qu’il passe par le Musée Peugeot de Sochaux, mais dans le cas de la superbe Peugeot 504 Riviera, on ne sait pas trop ce qu’il est devenu. Première certitude, la 504 Riviera n’existe qu’en bleu, la version marron n’est qu’une réplique baptisée « Cote d’Azur » et diffère par son toit ouvrant en toile.

cc301181eca58ea2645d7592b39aefbd

Bon revenons à nos moutons, donc a priori, il n’existerait deux exemplaires, un qui aurait été vendu à un collectionnaire espagnol et le deuxième aurait été détruit. Peut-être qu’un jour la Peugeot 504 Riviera refera surface, qui sait?

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge