Un retour mitigé…

Pour 2016, au Dakar, Peugeot vise « la victoire et rien d’autre » voici ce qu’a annoncé Bruno Famin le directeur de Peugeot Sport. Le rendez-vous est pris pour l’année prochaine. Bruno Famin à déclaré également

« Le premier bilan est forcément un peu contrasté, parce que, en tant que compétiteurs,c’est clair que ce n’est pas ce genre de résultat qu’on était venu chercher. Maintenant on savait bien que la première année allait être difficile et qu’elle servirait avant tout à acquérir de l’expérience. »

Pour ma part, j’attendais peu plus des 2008, peut-être pas la victoire final, mais au moins une victoire d’étape ou figurer dans le top 5 final. Si l’on met de côté Cyril Deprès qui était là pour apprendre le Dakar sur auto, j’attendais un petit peu plus de Peterhansel et Sainz. Pour ce dernier avant de partir en tonneau (5), il était bien placé-4e- au soir de la 3e étape.

La 2008 DKR de Sainz après 5 tonneaux

La 2008 DKR de Sainz après 5 tonneaux

Quant à Peterhansel il a connu pas mal de problème mécanique ce qui la reléguer à plus de 15 h du vainqueur, même s’il avait comme consigne de ne pas rouler à block. Le directeur de Peugeot Sport tient à souligner l’écart de performance avec les Mini, mais est tout à fait optimiste sur le potentiel du concept.

les peugeot myhique.com

Bon connaissant la hargne du lion et le poids du passé, nul doute que l’année prochaine sera une toute autre histoire, du moins je l’espère beaucoup. Stéphane Peterhansel a déclaré:

« Cette 11e place me fait plus plaisir que ma 2e place de l’an passé. Vraiment. Je suis quelqu’un de positif, et ramener deux voitures sur trois à l’arrivée, c’est bien. Surtout que celle qui n’est pas là, c’est sur accident (NDLR: Carlos Sainz, à la5e étape), pas sur un problème mécanique. Mais pour l’an prochain la liste de travail est longue. Sur le châssis il y a des choses à changer, sur les pneus et le moteur il faut évoluer, mais je ne suis pas inquiet pour la suite. On va garder cette voiture là pour Nasser (NDLR: Al-Attiyah, le vainqueur 2015), et en faire une nouvelle pour nous ! Quant à l’option deux roues motrices, je suis preneur pour rester là dessus ».

« On ne peut pas dire qu’on a eu des soucis purement mécaniques, pas sur les principaux organes en tout cas. Au niveau du moteur, on a eu zéro problème. En revanche, on a eu des soucis de conception dans le sens où la voiture est fragile à certains endroits. Ces faiblesses, on les a localisées, par exemple au niveau du train avant »

abandon-de-carlos-sainz-peugeot

L’optimisme est de mise chez le lion, qui prend déjà rendez-vous pour la prochaine édition avec un objectif clair: GAGNER!. Certes, il y a encore beaucoup de boulot pour amener cette 2008 Dkr au même niveau que les Mini mais ceux-ci ne remette pas en cause la conception et les choix techniques,oui il y a des améliorations à faire mais tout n’est pas à jeter.

L’essentiel est dit, maintenant retour en vidéo des lionnes sur les pistes du dakar.

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge