Le concept Peugette

Au milieu des années 70, le carrossier Pininfarina va présenter lors du salon de l’auto de Paris 1976 la Peugette, un show-car en guise de cadeau pour fêter un quart de siècle de collaboration avec Peugeot. Pour l’occasion, l’italien va surprendre, en sortant de ces codes stylistiques habituels, il conçoit ce roadster minimaliste au look fun, qui se veut économique et transformable.

les peugeot mythique.com

Comme son nom l’indique, la Peugette est une petite Peugeot, elle repose sur la base technique de la Peugeot 104 ZS et reprend donc tout naturellement sa banque d’organes, gages de pièces abondantes et abordables. Pour limiter le coût de production au maximum, son process de fabrication est simple, ainsi nombre d’éléments (8) de carrosserie sont interchangeables : le capot et le coffre, les ailes, les moulures latérales inférieures, les portes.

les peugeot mythique

Le dessin de la peugette est lui aussi relativement simple voir cubique, avec une ceinture de caisse assez haute, des passages de roues prononcés et un arceau de sécurité permettant la monte rapide, soit d’une capote ou d’un toit de coupé avec lunette arrière rigide. Le tout pour seulement 3,33 mètres de long.

les peugeot mythique.com

Pour propulser cette minie Peugeot, sous le capot de la Peugette on y retrouve le quatre cylindre de 66 ch1124 cm³ -chaussé sur des roues de 13 pouces qui pour une fois sont différentes du modèles d’origine. Une petite bombinette en sorte, car sur la balance, elle affiche seulement 760 Kg (soit 60 de moins que la ZS) et pouvait afficher une vitesse de pointe de 170 km/h.

les peugeot mythique.com

Une deuxième version de la Peugette sera présentée au Salon de Genève , une version « Barchetta » qui ne laisse de la place qu’au conducteur, exit le passager qui est remplacé par un grand panneau. De plus, le pare-brise disparaît pour une pièce en plexiglas sans cadre et les compteurs carrés ont été déplacées vers le conducteur pour une meilleure lisibilité.

les peugeot mythique.com4_Peugette-1976-3

On ne sait pas vraiment pourquoi ce projet n’a pas abouti, manque d’argent ? Manque d’audace du constructeur ? En tout cas, cela est bien dommage, car elle aurait pu trouver sa clientèle et serait certainement devenu aujourd’hui un collector. Encore un concept-car qui restera… concept-car !

You may also like...

1 Response

  1. On dirait une voiture playmobile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge