Le Q3A l’utilitaire léger d’après guerre de Peugeot

 

 

Le Peugeot Q3A n’est pas un nouveau utilitaire, il est en réalité une évolution du DMA un utilitaire léger développé à la demande des forces allemandes qui contrôlaient l’usine Peugeot en 1940. Le Q3A voit le jour en septembre 1948.

Le Q3A est un petit utilitaire à cabine avancée utilisant le nouveau moteur TM de la 203 ( il inaugure le moteur TM avant la 203 qui sortira un peu plus tard) développant 40ch qui lui permet d’atteindre les 65km/h en remplacement de celui de la 402 qu’utilisait le DMAH. Volontairement, le moteur est bridé par un limitateur réduit à 3800tr/min dans le but d’augmenter sa fiabilité et sa longévité sous la surcharge. Pourtant, la plupart des Q3A seront débridés ce qui n’empêchera pas de nuire à sa fiabilité.

 

Pour peindre le Q3A, le constructeur sochalien utilisera le vert de l’armée allemande.

 

Ses évolutions sont notables, une consommation réduite passant de 20L à 14L au 100, un châssis amélioré, empattent allongé, des amortisseurs arrières et une charge utile augmenté passant à 1400KG. Le poids réduit du véhicule à 3 T permet d’utiliser des pneus simples de 21×400.

Le Q3A n’est proposé qu’en un unique coloris le vert Wehrmacht couleur de l’armée allemande. Pourquoi un tel choix? Parce que sortie de la Seconde Guerre, les restrictions font que Peugeot utilisera le stock de peinture laissée pas les Allemands. Pas de petite économie en ces temps de pénurie. L’habitacle est quant à lui très rustique, pas de chauffage, ni garnitures, ni insonorisation.

Les 3 lettres du Q3A ont une signification
Le Q: je ne sais pas malgré toutes mes recherches,je n’ai pas trouvé désolé (qamionette ??)
Le 3: Pour 3 tonnes.
Le A: Pour armée, car le Q3A était initialement prévu pour l’armée.

A cette époque le Peugeot Q3A à beaucoup de concurrents français avec le Citroen U23 et U11 et les Renault Galion, Goelette et Voltigeur. Ces concurrents ne feront pas d’ombre au Q3A mais l’arrivée du nouveau utilitaire de Citroen le Tub changera radicalement la donne, car plus moderne avec son plancher plat très bas et sa traction avant fera qu’il s’en vendra cent fois plus que la Q3A.

Le Q3A marque ici la fin au véhicule poids lourd, la marque cessant après coup de produire des véhicules dont le tonnage dépasse 3.5T.

Le 30 avril 1950, la production est arrêtée soit moins de deux ans après sa sortie et, est remplacé par le D3A un utilitaire racheté à Chenard & Walcker.

En deux années de production, le Q3A sera produit à 4206 exemplaires. Le DMA dont il est dérivé sera quant à  lui produit à 15039 exemplaires en 3 ans.

 







You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge