Une Page se tourne

Vous l’avez peut-être vu ou entendu, mais dans quelques jours, après cent vingt et un an à la tête de l’entreprise l’actionnaire historique la famille Peugeot va donc « perdre » la main au conseil de surveillance du groupe en voyant sa participation passer de 25,4 % à 14%. Ce chauboulement est la conséquence de l’entrée au conseil de surveillance de nouveaux gros actionnaires, en l’occurrence l’état français et le chinois Dongfeng (qui est d’ailleurs un partenaire de Peugeot depuis 20 ans).

PSA-Dongfeng-etat-français
Il normal d’avoir des craintes quant à ce chamboulement à la tête de l’entreprise surtout avec l’arrivée des chinois mais aussi par la passation de pouvoir entre Mr Varin et Mr Tavarès qui était d’ailleurs l’ancien n°2 de Renault. Ce qui engendre vraiment la crainte de l’opinion, c’est évidemment l’arrivée au capital d’un Chinois. Pourquoi avoir peur??Perso, je préfère les Chinois au américain plus stables et cela montre la confiance qu’ils ont dans l’entreprise, en sa capacité de redressement.

D’ailleurs, beaucoup de personnes voient cette arrivée de Dongfeng comme une erreur stratégique, pourtant les difficultés économiques de l’entreprise que le constructeur rencontre, sont-elle la faute de Dongfeng? Qui était à la tête de l’entreprise lorsque cela est arrivé ? Peut-être qu’au lieu de se reposer sur ces lauriers et son marché européen, le conseil de surveillance dirigé alors par la famille Peugeot aurait-il dû se développer à l’international ?

621625-le-nouveau-president-du-directoire-de-psa-peugeot-citroen-carlos-tavares-gauche-et-le-president-phil

Mr Tavarès (à gauche) et Mr Varin (à droite)

Et les projets de fusion, collaboration avec d’autres constructeurs comme BMW ou Fiat pourquoi ont-ils capotés d’après vous ? Perso, j’aurais préféré que rien ne change, mais la situation actuelle le permet-elle ? OUI!!

Et maintenant que va-t-il se passer pour Thierry, Robert et Jean-Philippe Peugeot qui siégeaient au conseil de surveillance ? Car, avec cette augmentation de capital et donc l’arrivée de deux nouveaux gros actionnaires à part égale avec la famille Peugeot, chacun n’aura le droit qu’a deux représentants. Alors, qui va prendre la porte de sortie ? Thierry ? Robert ? Ou Jean-Philippe ?

 

You may also like...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge