1,2 Milliard pour l’usine de Poissy

 

Elle aurait dû s’appeler Arizona plus exactement Talbot Arizona mais, la faillite du constructeur en 1980 contraint Peugeot dont il est l’actionnaire principal de reprendre son patrimoine industriel . Suite à cette fusion Peugeot ferme toutes les usines de Talbot en Europe qui coute trop cher à moderniser.

En France l’usine de Poissy est concerné mais, en échange de réduire les effectifs ( environ 30%) Peugeot s’engage à ne pas fermer l’usine et à la moderniser. D’importants conflits sociaux s’en suivront mais, ne pourront empêcher la réduction d’effectifs. Malgré les événements Peugeot tient ses engagements et investit 1,2 milliard de francs dans l’usine de Poissy avec 610 millions pour le seul atelier de tôlerie qui deviendra le must de la robotisation.

TROUVEZ VOS PIECES PEUGEOT 309 AVEC NOTRE PARTENAIRE YAKAROULER.COM               Disques de frein 309     Plaquettes de frein 309     Amortisseurs 309     Embrayage 309

A quelques mois de son lancement une incertitude persiste le nom du véhicule, sachant que Peugeot commercialise déjà  la 305 un modèle de même segment. De plus il est important pour Peugeot de respecter sa logique de numérotation 306? 405?. Le 17 octobre 1985 le voile est levé il s’agira de 309.

Lors de sa sortie elle est présentée comme une version tri-corps de la Peugeot 205. De plus elle partage beaucoup éléments avec cette dernière, portes, capot et les ailes avant.
Malgré ces pièces empruntées, la Peugeot 309 à tout de même sa part d’originalité comme son hayon « bulle » de type Renault 25 ainsi que son décroché de carrosserie qui agrandit le coffre.

Première lionne de l’usine de Poissy (ex-Talbot)

 

A son lancement seul la version 5 portes est commercialisé, la version 3 portes sera quant à elle, ajouté au catalogue en 1987. A l’intérieur pas d’extravagance, la planche de bord au style anguleux reprend les standards allemand de l’époque, sobre mais un peu triste. Ce design est également appliqué pour le revêtement des sièges dont le confort est agréable.

Elle recevra de nombreuses motorisations essence et diesel implantées transversalement. En version essence 4 motorisations sont proposées dès son lancement d’une puissance allant de 55 ch pour le 1118 cm3 à 105ch pour le 1905 cm3.

Quant à la motorisation diesel Peugeot commercialise une unique version jusqu’en 1989 le XUD 9 1.9L de 65 ch permettant d’atteindre les 160 km/h pour un consommation modéré de 5.7 litres au 100km. A partir de 1989 le XUD 1.7L turbo-diesel vient compléter la gamme .

Trois niveaux de finition sont proposées au catalogue au début de sa carrière, les GR(D), GL(D) et SR(D) offrant chacune ses équipements spécifiques. Au plus fort de sa carrière elle ne comptera pas moins de 28 versions tel que la, Green,Chorus, Graffic, Océane, Vital, mais aussi XA, XE,XL, GRX entre autres et sera même classé n°1 des ventes en France.

Dans sa silhouette 3 portes une version « Affaire » sera proposée, il s’agissait d’une stricte 2 places d’une capacité de charge autorisée de 470 kg.

Le millésime 1990 voit la 309 subir un important restyling. Calandre, feux arrière style 405 et planche de bord sont, les changements les plus visibles qui permette à la 309 d’être plus harmonieuse. Côté mécanique la 309 abandonne la motorisation SIMCA au profit des moteurs Peugeot plus fiables et plus performants.

Pas de break, ni de cabriolet

 

Jusqu’à l’arrêt de la production en fin d’année 1994, la 309 connaitra peu d’évolution si ce n’est l’adoption de série du catalyseur sur les modèles essence, de la condamnation centralisée à distance sur les versions SR et GTI, cette dernière recevant quant à elle des lèves-vitres avant électrique de série. L’ABS sera proposée en option sur les versions 309 SRD turbo, SX/XS 1.9 et GTI.

En huit années de commercialisation, la 309 aura été écoulé à 1 635 1321 exemplaires. Un succès mitigé malgré ses qualités routières et de vie à bord faute à la concurrence et à une certaine Renault 11. La 309 ne sera décliné qu’en deux silhouettes la 3 et 5 portes. Les projets de break et cabriolet présenté par Heuliez et Gruau resteront à l’échelle de prototype.

 

Ci-dessous retrouvez une vidéo de l’usine de Poissy au lancement de la Peugeot 309 et, de sa nouvelle ligne robotisée, en prime Gorbatchev n°1 de l’URSS monte dans la 309.

 

La 309 GTI

Un petit souvenir, ça vous tente?

Vu le succès de sa petite soeur la 205 GTI, c’est tout naturellement que Peugeot décide d’accoler à sa nouvelle berline le sigle GTI. Elle adopte le moteur de la 205 le 1905 cm3 de cylindrée boosté par une injection Bosch LE 2 Jetronic qui permet d’afficher une puissance de 130ch à 6000tr/mn permettant d’avoisiner les 200km/h. 4 freins à disque dont 2 ventilés à l’avant seront nécessaire pour stoppé le bolide.

Côté carrosserie la 309GTi est reconnaissable grâce à son spoiler avant englobant quatre projecteurs ( 2 anti-brouillard et 2 longues portée). Un liseré rouge parcourt toute la ligne de caisse et à l’arrière on y trouve un becquet. De jolies jantes en aluminium viennent compléter le caractère sportif de l’auto.

A l’intérieur quelques de touche de sportivité y font leur entré avec des touches de rouge et de noir sur la planche de bord et les sièges. Par contre côté équipement le lion est un peu radin car, pour obtenir la centralisation à distance et les vitres avant électriques il fallait débourser 2250 F.

Une version plus aboutie de la GTI verra le jour la GTI 16. Elle reprend la motorisation de la GTI le 1905 cm 3 mais 16 soupapes délivrant 160 ch à 6500 tr/mn. Son poids est ramené à 975 Kg et grâce à ses modifications l’auto pouvait atteindre les 220 km/h  et passer de 0 à 100 en 7.8s.

 

Les projets

Malgré toutes ses qualités la Peugeot 309 ne sera décliné qu’en deux silhouettes, la 3 et 5 portes, certainement la faute à une étude de projet chaotique débuté par Talbot puis repris par Peugeot. Retrouvez ci-dessous les prototypes et les esquisses faites par Heuliez et Gruau.

 

Quand j’étais plus jeune, je trouvais la 309 différente des autres Peugeot il y avait un je sais pas quoi qui me faisait dire c’est pas une vrai Peugeot. Quelques années plus tard lors d’un reportage télé, j’ai enfin su pourquoi elle était différente, c’était une Talbot et pas une Peugeot. Je ne l’ai jamais trouvé sexy, seul la version GTI 3 portes était à mes yeux jolie. Et vous? N’hésitez pas à mes faire connaître votre point de vue.

Ci-dessous retrouvez une galerie de photos de la 309 avec ses différentes évolutions.

[slideshow]

Pour voir ces spots publicitaires c’est ici






Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge